Accueil » Patrimoine » Un peu d’histoire !

Un peu d’histoire !

Quelques ANECDOTES des « SAGES » ÉTAULIENS…

les_sages

Michel GIRAUD C’était bien ! 1974, Étaules compte environ quatre-vingt-dix habitants…. Quatre exploitations agricoles constituent l’essentiel des activités de la commune. Parmi les souvenirs que j’ai gardés de cette époque, un « spectacle » que j’ai beaucoup aimé me revient en mémoire… …Pendant la belle saison, les moutons de la ferme Estivalet partent le matin. Ils vont paître sur la ...

Lire la suite...

Étaules pendant la grande guerre

Souvenez-vous ! Il y a 100 ans, ces enfants du village sont partis faire la guerre…. Si certains ne sont pas revenus : Marcel Suleau (1892 – 1914) Emile Picard (1894 – 1915) Paul Picard (1878 – 1915) Félix Estivalet (1880 – 1916) Marcel Meuret (1888 – 1916) D’autres comme : Charles Lalevée, Georges-Emile Estivalet, Edmond Meuret, Picard et Ferry après 7 ...

Lire la suite...

Le blason d’Étaules

Depuis le conseil municipal du 2.12.1985, nous avons notre blason, défini ainsi : D’azur à bande d’or, accompagnée en chef de trois molettes du même.           Il représente les armes d’une famille ayant porté le nom d’Etaules Il est reproduit d’après la tombe du seigneur Renaud d’Etaules (mort en 1314) au prieuré de Bonvaux. La dalle ...

Lire la suite...

Histoire de banc !

Le banc du courage !!!! Sur une idée de quelques personnes, la municipalité a décidé en 2011 de mettre en place trois magnifiques bancs de bois vernis à trois endroits agréables du village. Le premier au pied de notre célèbre « poirier » , le second à « la Croix Cassée » et le troisième aux abords de notre « ...

Lire la suite...

Les mariages à Etaules entre 1628 et 1797

Les bénévoles du Cercle Généalogique de Côte-d’Or ont réalisé des relevés dans l’état civil des mariages de 1628 à 1797 et les ont saisis dans un recueil consultable librement à la mairie. Pour la majorité des mariages, les informations suivantes sont disponibles : date du mariage, noms de l’époux et de l’épouse, noms des parents des époux, âge et/ou profession des ...

Lire la suite...

Le 1er mai avant la fête du travail

Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, les jeunes gens se livraient ou se livrent encore à toutes sortes de facéties. Ainsi, dans certaines localités, de petits objets à portée de main sont récupérés et transportés sur la place du village. Cette coutume n’est plus très vivante, mais de temps en temps, des groupes de jeunes la font ...

Lire la suite...

Les Etaule(s) en France

On dénombre trois communes portant le nom d’ETAULES ou ETAULE en France, dont deux en Bourgogne : notre village, bien entendu, mais aussi une commune à l’orthographe identique en Charente-Maritime de 1 619 habitants, et un village dans l’Yonne, de 409 habitants, mais sans « S » Voici un comparatif succinct extrait du site quid.fr : Etaules en Côte d’Or Nom de la commune Etaules ...

Lire la suite...

Les métiers, il y a 150 ans !

Il y a 150 ans, divers métiers exercés dans la commune étaient soumis à la signature d’une convention entre la commune et le professionnel. Tout est défini par le conseil municipal et répertorié dans les registres. Voici quelques exemples des métiers particulièrement bien codifiés. L’INSTITUTEUR est nommé par le recteur d’Académie. Il s’engage à recevoir les enfants à son école ...

Lire la suite...

Le tueur de bergères

 En 1893, en hiver, dans une forêt du Jura, il règne un silence de mort. Derrière un buisson, un homme guette. A la main un gourdin. Bientôt un lapin s’approche, l’oeil inquiet, soupçonneux. Trop tard, le gourdin s’abat. Joseph Vacher est content, son sourire étire deux grandes cicatrices, l’une au front, l’autre à la lèvre. Il a ce qu’il voulait ...

Lire la suite...